Les pratiques de l’escrime

LES PRATIQUES DE L’ESCRIME


 

En parcourant ces quelques pages, vous découvrirez que l’escrime cache de nombreuses pratiques aussi diverses et variées et offrant surtout une pratique pour tous les goûts. Et pour cause, plus que l’escrime sportive réunissant déjà trois armes différentes, vous pourrez découvrir le ludo escrime destiné au plus petits, l’escrime artistique ou encore l’escrime intégrée au jeu de rôle grandeur nature pour les personnes en quête d’imaginaire et de spectacle !

Petit tour d’horizon

pratique

L'ESCRIME SPORTIVE

L’escrime sportive recouvre 3 disciplines différentes : le fleuret, l’épée et le sabre. Rien que cette pratique offre un large panel de possibilités selon les préférences et capacités des sportifs. Si dans tous les cas elle oppose généralement 2 tireurs, sur une surface délimitée que l’on appelle la piste, chaque arme possède ses spécificités et ses règles propres : caractéristique de l’arme, comment porter le coup, quelle partie peut être touchée, comment sont attribuées les touches.

L’escrime sportive comprend également l’handi-escrime que vous pouvez découvrir en suivant ce lien.

Escrime Video

LE FLEURET

Plus flexible que les autres armes, elle mesure environs 110 cm. Arme d’estoc avec laquelle il faudra effectuer une pression de minimum 500 grammes avec la pointe pour marquer un point. la surface qui peut être touchée chez l’adversaire recouvre le tronc de son adversaire (buste, épaule et tronc). Petite particularité, il s’agit ici d’un arme conventionnelle. Il y a donc des priorités pour décider qui a le point.

L’ÉPÉE

L’épée, avec laquelle vous vous sentirez tel un mousquetaire, est l’arme la plus lourde des trois. Si nous parlons également d’une longueur approximative de 110 cm, il faut ici effectuer une pression de 770 grammes avec la pointe pour inscrire le point. Autre différence, l’adversaire peut être touché partout du gros orteil au petit doigt.

Cependant, ici, c’est le 1er qui touche qui a raison ! Si les deux touchent en même temps, ils reçoivent tous les deux le point. Il s’agit donc, au contraire du fleuret et du sabre, d’un arme non-conventionnelle.

LE SABRE

Le sabre, lui, ne dépasse pas 105 cm de long pour un poids maximal de 500 grammes. Arme d’estoc et de taille, aucune pression n’est nécessaire. Les touches sur l’adversaire peuvent être portées partout au- dessus de la taille (tronc, bras, tête).

À l’instar du fleuret, le sabre est également une arme conventionnelle. Dès lors, il y a des priorités pour décider qui a le point.

LE LUDO-ESCRIME

Dérivé de l’escrime, le ludo-escrime est une pratique spécialement adaptée et passionnante pour les enfants. L’objectif y est de travailler ses compétences comme l’ambidextrie, la coordination, les muscle ou encore sa concentration.

Mais tout cela ne pourra se faire qu’au travers d’une dimension ludique primordiale. Ces deux aspects permettent aux enfants de se développer tant sur le plan physique que psychique. Il s’agit donc là de la formule idéale pour votre tireur en herbe.

Entre découverte et développement personnel, il sortira grandit amusé de chaque session partagée avec ses copains et ce dès l’âge de 6 ans

L'ÉCOLE D'ESCRIME DANS LE JEU DE RÔLES GRANDEUR NATURE

Cette pratique est développée en Belgique est une véritable plongée dans l’univers médiéval. Un mélange d’escrime, d’histoire et d’imagination pour une immersion totale dans l’âme d’un chevalier ou de tout autre personnage que vous souhaiterez incarner, développer et personnaliser !

La pratique de ce nouveau sport, fortement influencé par l’escrime sportive et les arts martiaux historiques européens (AMHE), n’a eu de cesse de se développer.

Cette escrime ludique est en partie basée sur le combat pratiqué en jeu de rôles grandeur nature où chaque participant incarne un personnage vivant une aventure fictive.

Elle exploite et crée une multitude d’univers, de styles et de facettes comportant une part plus ou moins importante, liée au combat.

Les répliques d’armes sont faites de latex ou de mousse entourant une fibre de verre ou de carbone, et sont conçues pour allier esthétique et sécurité optimale ; aucun équipement de protection n’est nécessaire. Seul votre costume, vos talents et votre imagination vous permettront d’évoluer et de mener votre personnage à bien ses quêtes.

Tout comme pour l’escrime artistique, il n’est pas question ici de compétition. L’activité est purement ludique et peut se pratiquer dans les alentours de 16 ans.

ARTS MARTIAUX HISTORIQUES EUROPÉENS

L’A.M.H.E ou quand l’histoire rencontre le sport ! Mais comment nous battions-nous en Europe tout au long de l’histoire… Du moins avant les armes à feu.

Plus que du combat, les Arts Martiaux Historiques Européens nécessitent également un gros travail intellectuel, de recherche ou encore d’analyse de sources historiques, principalement via les traités et manuscrits de combat laissés par les maîtres et élèves de l’époque. En somme une pratique qui lie le corps et l’esprit.

Cela couvre des pratiques aussi variées que l’escrime médiévale à l’épée longue, à l’épée et à la bocle, à la dague, la lutte, le combat à la rapière de la Renaissance, le self-defense de l’époque de Sherlock Holmes (le bartisu / bartitsu) voire les techniques de combat à la baïonnette enseignées lors de la Première Guerre Mondiale.

Alors fanas d’histoire, de combats épiques et de sports, l’A.M.H.E. est fait pour vous !

L'ESCRIME ARTISTIQUE

Quand escrime et art ne font plus qu’un ! Qui n’a jamais vibré devant de majestueux combats d’épée au cinéma ou au théâtre ? Amateurs de cape et d’épée et prêt à mettre en scène votre propre combat digne des plus grands films, l’escrime artistique est faite pour vous ! Dans un travail de coopération et de mise en scène, vous manipulerez de véritables armes face à votre partenaire et non plus votre adversaire. Ici pas d’improvisation, mais un réglage au millimètre près pour assurer le spectacle.

En plus des apprentissages techniques avec votre maître d’arme scénique, vous vous immergerez dans un univers imaginaire épique dans lequel vous pourriez également, si vous le souhaitez, développer vos talents de comédiens pour devenir le Zorro des temps modernes.

escrime-artistique
+ SPORTIVE

L'ESCRIME SPORTIVE

L’escrime sportive recouvre 3 disciplines différentes : le fleuret, l’épée et le sabre. Rien que cette pratique offre un large panel de possibilités selon les préférences et capacités des sportifs. Si dans tous les cas elle oppose généralement 2 tireurs, sur une surface délimitée que l’on appelle la piste, chaque arme possède ses spécificités et ses règles propres : caractéristique de l’arme, comment porter le coup, quelle partie peut être touchée, comment sont attribuées les touches.

L’escrime sportive comprend également l’handi-escrime que vous pouvez découvrir en suivant ce lien.

Escrime Video

LE FLEURET

Plus flexible que les autres armes, elle mesure environs 110 cm. Arme d’estoc avec laquelle il faudra effectuer une pression de minimum 500 grammes avec la pointe pour marquer un point. la surface qui peut être touchée chez l’adversaire recouvre le tronc de son adversaire (buste, épaule et tronc). Petite particularité, il s’agit ici d’un arme conventionnelle. Il y a donc des priorités pour décider qui a le point.

L’ÉPÉE

L’épée, avec laquelle vous vous sentirez tel un mousquetaire, est l’arme la plus lourde des trois. Si nous parlons également d’une longueur approximative de 110 cm, il faut ici effectuer une pression de 770 grammes avec la pointe pour inscrire le point. Autre différence, l’adversaire peut être touché partout du gros orteil au petit doigt.

Cependant, ici, c’est le 1er qui touche qui a raison ! Si les deux touchent en même temps, ils reçoivent tous les deux le point. Il s’agit donc, au contraire du fleuret et du sabre, d’un arme non-conventionnelle.

LE SABRE

Le sabre, lui, ne dépasse pas 105 cm de long pour un poids maximal de 500 grammes. Arme d’estoc et de taille, aucune pression n’est nécessaire. Les touches sur l’adversaire peuvent être portées partout au- dessus de la taille (tronc, bras, tête).

À l’instar du fleuret, le sabre est également une arme conventionnelle. Dès lors, il y a des priorités pour décider qui a le point.

+ LUDO-ESCRIME

LE LUDO-ESCRIME

Dérivé de l’escrime, le ludo-escrime est une pratique spécialement adaptée et passionnante pour les enfants. L’objectif y est de travailler ses compétences comme l’ambidextrie, la coordination, les muscle ou encore sa concentration.

Mais tout cela ne pourra se faire qu’au travers d’une dimension ludique primordiale. Ces deux aspects permettent aux enfants de se développer tant sur le plan physique que psychique. Il s’agit donc là de la formule idéale pour votre tireur en herbe.

Entre découverte et développement personnel, il sortira grandit amusé de chaque session partagée avec ses copains et ce dès l’âge de 6 ans

+ RÔLE

L'ÉCOLE D'ESCRIME DANS LE JEU DE RÔLES GRANDEUR NATURE

Cette pratique est développée en Belgique est une véritable plongée dans l’univers médiéval. Un mélange d’escrime, d’histoire et d’imagination pour une immersion totale dans l’âme d’un chevalier ou de tout autre personnage que vous souhaiterez incarner, développer et personnaliser !

La pratique de ce nouveau sport, fortement influencé par l’escrime sportive et les arts martiaux historiques européens (AMHE), n’a eu de cesse de se développer.

Cette escrime ludique est en partie basée sur le combat pratiqué en jeu de rôles grandeur nature où chaque participant incarne un personnage vivant une aventure fictive.

Elle exploite et crée une multitude d’univers, de styles et de facettes comportant une part plus ou moins importante, liée au combat.

Les répliques d’armes sont faites de latex ou de mousse entourant une fibre de verre ou de carbone, et sont conçues pour allier esthétique et sécurité optimale ; aucun équipement de protection n’est nécessaire. Seul votre costume, vos talents et votre imagination vous permettront d’évoluer et de mener votre personnage à bien ses quêtes.

Tout comme pour l’escrime artistique, il n’est pas question ici de compétition. L’activité est purement ludique et peut se pratiquer dans les alentours de 16 ans.

+ HISTORIQUE

ARTS MARTIAUX HISTORIQUES EUROPÉENS

L’A.M.H.E ou quand l’histoire rencontre le sport ! Mais comment nous battions-nous en Europe tout au long de l’histoire… Du moins avant les armes à feu.

Plus que du combat, les Arts Martiaux Historiques Européens nécessitent également un gros travail intellectuel, de recherche ou encore d’analyse de sources historiques, principalement via les traités et manuscrits de combat laissés par les maîtres et élèves de l’époque. En somme une pratique qui lie le corps et l’esprit.

Cela couvre des pratiques aussi variées que l’escrime médiévale à l’épée longue, à l’épée et à la bocle, à la dague, la lutte, le combat à la rapière de la Renaissance, le self-defense de l’époque de Sherlock Holmes (le bartisu / bartitsu) voire les techniques de combat à la baïonnette enseignées lors de la Première Guerre Mondiale.

Alors fanas d’histoire, de combats épiques et de sports, l’A.M.H.E. est fait pour vous !

+ AUTRES

L'ESCRIME ARTISTIQUE

Quand escrime et art ne font plus qu’un ! Qui n’a jamais vibré devant de majestueux combats d’épée au cinéma ou au théâtre ? Amateurs de cape et d’épée et prêt à mettre en scène votre propre combat digne des plus grands films, l’escrime artistique est faite pour vous ! Dans un travail de coopération et de mise en scène, vous manipulerez de véritables armes face à votre partenaire et non plus votre adversaire. Ici pas d’improvisation, mais un réglage au millimètre près pour assurer le spectacle.

En plus des apprentissages techniques avec votre maître d’arme scénique, vous vous immergerez dans un univers imaginaire épique dans lequel vous pourriez également, si vous le souhaitez, développer vos talents de comédiens pour devenir le Zorro des temps modernes.

escrime-artistique
Menu