Privée de Championnats du monde à cause du confinement, Clara garde le cap

Durant cette période de confinement, nous somme partis à la rencontre de plusieurs de nos tireurs. Entre anecdotes, entraînements et état d’esprit, voici l’épéiste Clara.

Vous l’aurez remarqué depuis le début de notre série, nos tireurs ne manquent pas d’ambitions ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils y mettent du cœur quelles que soient les circonstances. C’est également le cas de Clara Vandenbossche. Une brillante et courageuse épéiste du club des Mousquetaires Cinaciens. Alors que sa saison se passait pour le mieux avec une qualification aux grands événements de sa catégorie, la jeune Yvoirienne (Namur) n’a pu aller jusqu’au bout de ses objectifs comme un T32 aux Championnats du Monde et une qualification en finale des Championnats de Belgique.

Mais qu’à cela ne tienne, Clara a bien compris que le meilleur reste à venir, car l’escrime fait partie intégrante de son quotidien. “En temps normal, j’ai entraînement les lundis, mercredis, jeudis. J’essaye de faire mes devoirs le plus rapidement possible (le jour même) afin de ne pas les accumuler au risques de devoir rater un entraînement.” Et lorsque l’on sait que les week-ends sont généralement consacrés aux compétitions internationales, autant dire qu’une bonne organisation est la clé de la réussite scolaire et sportive!

Désormais à l’arrêt, la jeune mousquetaire de 15 ans poursuit activement son entraînement et sa préparation pour la saison prochaine. Entre deux recettes de cuisine, les coups de fil aux amis et à la famille, il n’est pas question de perdre le rythme. “J’essaye de m’entraîner tous les jours. Mes séances sont éparpillées selon mes disponibilités, mais en générale elles durent 1h30. Je cours d’abord 45 minutes à une heure pour ensuite travailler le gainage et les étirements. Je me concentre principalement sur la précision et le cardio afin de pouvoir reprendre les entraînements comme s’il n’y avait pas eu d’interruption.” Et malgré une fin de saison gâchée, Clara reste optimiste pour la saison prochaine.

Clara Vandenbossche Escrime Mousquetaires Cinaciens

Tout comme Oscar et Nicolas, Clara n’attend pas le retour sur les pistes pour travailler. Cela lui permet en tout cas de s’occuper durant une période qui aura surpris tout un chacun. “Je pense que c’est une crise à laquelle aucun de nous n’était préparé. Nous nous devons de respecter le confinement pour avoir une infime chance de pouvoir reprendre nos entraînements cette année même si il ne faut pas trop y croire, mais aussi pour la santé de toutes les personnes qui pourraient être en danger en ayant le coronavirus.” Et malgré la distance avec ses proches, Clara garde une pensée pour tous ceux qu’elle espère revoir en pleine forme à la fin du confinement. “Prenez soin de vous et de vos proches, j’espère que vous allez bien. J’ai hâte de vous revoir, sur les pistes pour certains, à côté de la piste pour d’autres.

Menu